Le mieux n’est pas l’ennemi du bien

Le mieux n’est pas l’ennemi du bien
C'est toujours MIEUX

Le mieux n’est pas l’ennemi du bien contrairement au dicton traditionnel. Au contraire, le dépassement de soi est un catalyseur de progression et de développement personnel.


Sortir des sentiers battus

Comment s’attendre à des résultats différents en empruntant les mêmes chemins ?
En reproduisant les mêmes schémas
De pensée,
D’action.
En s’installant dans un confort lénifiant.
En suivant les sillons.
En se reposant sur ses lauriers.
En s’endormant dans les délices de Capoue.


Se dépasser pour croître

Pour croître, il faut grandir.
Pour progresser, il faut évoluer
Il faut muer,
Accepter de changer,
Accepter d’emprunter de nouvelles voies,
De dépasser ses peurs
D’aller plus haut,
D’aller plus loin !

La croissance implique nécessairement une forme de dépassement de soi.


Tout en gardant un équilibre

Mais la course vers toujours plus
D’argent,
De succès.
D’abondance matérielle,
Vers toujours mieux.
Est une fuite
Qui ne mène nulle part
Si ce n’est à la frustration,
À la désillusion et à l’aigreur.

Il est donc important de garder un équilibre
Entre le dépassement de soi
Et le confort rassurant.
Et c’est ce qui est pour moi le plus challengeant !

Tendre vers le mieux sans devenir l’ennemi du bien !

Ne pas s’oublier dans la complaisance
et ne pas se perdre dans la croissance.

Steven Lasry

En coaching, je donne des clés pour se dépasser et tendre vers le MIEUX !

Fais quelque chose de nouveau aujourd’hui et sors des sentiers battus !

Qu'est-ce j'ai fait au bon Dieu
Suivant :

Qu’est-ce que j’ai fait au bon Dieu ?

Qu’est-ce que j’ai fait au bon Dieu ?